Interview #3 – Isabelle Monnerot-Dumaine

Isabelle Monnerot-Dumaine, illustratrice des Petits Brins d’Isabelle

isabelle - les petits brins

Rougier & Plé a sollicité des illustratrices et blogueuses pour l’organisation de son concours spécial fête des mères. Et on a profité de leurs talents pour avoir un aperçu de leur vison de notre concours intitulé « Dessine-moi une maman » avec la réalisation d’une ou plusieurs illustrations. On leur a également posé quelques questions, pour apprendre à les connaître , leur manière de travailler et leurs techniques. Alors c’est parti pour l’interview d’Isabelle 😊

1 – Peux-tu te présenter ?

Isabelle, j’habite à Boulogne-Billancourt et je suis maman de deux brins d’ados, Héloïse bientôt 15 ans et Victor, 12 ans. Je suis créative, touche-à-tout et passionnée. Après la naissance de ma fille aînée, je me suis mise à mon compte professionnellement en faisant un virage à 180°… J’ai penché du côté « graphique et artistique » de mon ancien métier (marketing) en me lançant dans le webdesign, création de sites internet  et le graphisme, création de logos, édition, illustrations…

2 – Comment es-tu devenue illustratrice ?

J’ai lancé en février 2013 mon blog d’illustrations jeunesse, les Petits Brins d’Isabelle, encouragée par des amies pour lesquelles j’avais croqué leurs enfants. À l’époque, j’avais très envie de reprendre mes crayons et pinceaux que j’avais laissés de côté au profit des outils de design graphique : Photoshop et Illustrator. J’ai toujours dessiné, imaginé, créé, bricolé… et tout naturellement appris différentes techniques. On peut dire que je suis une illustratrice autodidacte et que j’ai eu la chance de me faire connaitre assez rapidement grâce à internet et aux réseaux sociaux.

3 – Quelle est ta source d’inspiration ?

Tout m’inspire ! La vie, la nature, la couleur du ciel, mes enfants… mon humeur du jour. Je n’ai pas d’artiste « référent » à proprement parler. Les artistes « classiques » et les illustrateurs contemporains, connus ou inconnus, croisés sur le fil d’Instagram ou dans une librairie nourrissent mon inspiration. Des récits, des poèmes, des citations, des scènes du quotidien, une émotion, une cause spécifique, Le Petit Prince… le sont aussi. Notre chat Hippo, est aussi inspirant. C’est avec moi qu’il passe le plus clair de son temps à ronfler et ronronner dans mon dos… et à rythmer mes journées créatives. Il fait d’ailleurs plusieurs apparitions dans deux petits albums que je viens d’illustrer. L’enfant peut s’amuser à le retrouver sur les pages au fil de l’histoire, à la façon de « où est Charlie ».

4 – Comment as-tu trouvé/choisi ton style de dessin ?

Je ne sais pas si j’ai trouvé ou choisi un style de dessin, je crois que c’est plutôt lui qui m’a choisie. Je crois que mes enfants m’ont sérieusement aidée à trouver ce style. On ne peut trouver plus belle source d’inspiration, n’est-ce pas ? On reconnaît facilement ma « signature » à travers ma petite brunette aux couettes d’acier (pour ne pas dire brin d’acier) et son petit frère aux boucles d’or… Plus j’avance et plus je dessine, et plus mon style évolue, mon trait a davantage d’assurance.

5 – Quelle est ta réalisation préférée ?

J’aime tous mes dessins (rires) mais  j’ai une préférence particulière pour ceux qui ont une résonance et qui touchent le public, qui portent un message. J’ai fait un portrait de Noah, fils autiste asperger d’une amie qui habite l’île de la Réunion, d’inspiration « Petit Prince ». Cette illustration a fait plus que traverser l’océan Indien… elle a touché des cœurs, dont le mien, et sensibilisé du monde à cette cause.

6 – Avec quel matériel aimes-tu travailler ?

J’aime travailler avec des porte-mine et crayons gras pour les esquisses (2B). Pour mes illustrations, je travaille le trait de contour à l’encre de chine, ou avec des feutres fins à encre pigmentée et effectue la mise en couleur à l’aquarelle. Pour la mise en couleur, j’utilise une boîte d’aquarelle Rembrandt que j’ai complétée par des godets Windsor et Newton. J’apporte des touches finales à mes illustrations avec des crayons de couleur Prismacolor premier ou des pastels secs Rembrandt. Certaines de mes illustrations sont mises en couleur avec les feutres Pitt (Faber-Castell). Parfois je mixe les techniques traditionnelles et numériques.

7 – Quelle est ton actualité ?

Je viens d’illustrer deux petits albums pour une nouvelle collection Montessori parus chez Larousse le 26 avril. « Et si on rangeait ? » avec Arthur et Mila et « Et si on faisait tout seul ? » comme Arthur et Mila. Ces albums jeunesse, pour les 4-7 ans, aident les parents et les enfants à appliquer la méthode Montessori au quotidien.

Deux autres titres de cette même collection sont prévus pour la rentrée, et je reçois de jolis textes à illustrer…

J’ai donc quelques projets en cours et des maisons d’édition à séduire 😉

8 – Où peut-on te trouver ? (site, réseaux sociaux, livres, etc.)

On peut me trouver via mon site internet :

 Les Petits Brins d’Isabelle

 ma page Facebook

 ou encore Instagram

9 – Et pour finir comme c’est la fête des mères, as-tu un petit mot pour ta mère ?

Merci pour la vie ! <3

Son illustration pour notre concours fête des mères

illustration isabelle monnerot dumaine

✏️ Technique

fineliner encre pigmentée waterproof, crayon, graphite et aquarelle

📋 Matériel

Retrouvez notre jeu concours

Du 03 au 28 mai

Pour participer, rien de plus facile :
 Illustrez une maman
 Prendre en photo sa création pendant et après réalisation
 Envoyez le tout à l’adresse suivante : challenge.rougier.ple@gmail.com

 A gagner :
1er prix : une carte cadeau d’une valeur de 50€ valable sur www.rougier-ple.fr et dans les magasins Rougier & Plé Graphigro
Prix coup de coeur du jury : une carte cadeau d’une valeur de 25€ valable sur www.rougier-ple.fr et dans les magasins Rougier & Plé Graphigro

Bonne chance à tous !

Pour voter :

 Album facebook des illustrations

Le concours est aussi sur notre instagram

Instagram Rougier & Plé

Règlement du jeu concours

 Par ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *