Lancez vous dans la sculpture avec Cathy Prungnaud

Cathy Prungnaud - moulage

Je suis Cathy Prungnaud, la créatrice du blog https://mainsdanslaterre.com

Après un parcours de peintre, la terre m’est tombée dans les mains, ce médium m’a tellement apporté que j’ai ouvert un atelier pour partager ma passion, en parallèle de ma démarche artistique.

Mais j’étais un peu frustrée, car je ne pouvais aider que quelques personnes, c’est là que l’idée de créer un blog où je pourrais partager mon savoir-faire est arrivée.

A travers les messages que je recevais, j’ai constaté qu’il y avait un vrai manque d’accès à des cours de qualité pour apprendre le modelage, car la terre est vivante et elle demande un minimum de connaissances pour ne pas multiplier les déceptions.

J’ai donc publié plus d’articles ainsi que des tutoriels en vidéo et j’ai créé des cours accessibles en ligne.

Aujourd’hui, vous pouvez acheter un pain d’argile et tout de suite vous faire plaisir en suivant un de mes tutoriels.

 

Vous débutez ? Voici comment bien commencer votre premier modelage

Si vous n’avez jamais mis les mains dans la terre, voici mes conseils pour bien commencer une sculpture :

Contrairement au dessin ou à la peinture, en sculpture vous entrez dans le monde de la 3D, ce qui veut dire que vous devez être juste de tous les côtés, cela va vous demander un petit temps d’adaptation, car votre éducation c’est plutôt faite en 2D, livre, cahier, écran…

 

modelage

Vos premiers pas en sculpture

1 – Comprendre la terre

La terre est une matière vivante, son volume ainsi que son aspect changent au fur et à mesure du modelage, contrairement à une pâte plastique qui reste stable.

Au début très souple, grâce à l’eau qu’elle contient, elle devient « rassie » puis complètement dure, vous devrez adapter votre modelage à ces nombreux états de séchage, en ajoutant de l’eau au bon moment, ni trop, ni trop peu, juste assez pour ne pas détremper votre pièce, mais assez pour la maintenir malléable.

Prenez de bonnes habitudes dès le départ, pour éviter d’aller de belles déconvenues, comme des fissures, des décollements ou pire de la casse, en fait tant que votre terre est humide tout est possible, c’est quant elle commence à sécher que les ennuis commencent.

2 – Quelle terre choisir, pour vos premières sculptures ?

Commencez par choisir la plus facile à trouver dans les magasins de loisirs créatifs, vous pouvez prendre de l’argile à cuire, soit de l’argile sans cuisson si vous n’avez pas accès à un four de potier.

L’une comme l’autre se travaille de la même façon, l’argile sans cuisson qui contient un durcisseur, généralement de la résine, demande d’être un peu plus attentif, car elle sèche plus vite, n’hésitez pas à mettre vos œuvres sous plusieurs sacs plastiques entres les séances et de remouiller si nécessaire.

3 –  La trousse d’outils idéale

Même si vos mains sont vos meilleurs outils, vous devez quand même vous faire aider. J’ai mis en ligne une vidéo sur la trousse d’outils Rougier & Plé idéale pour commencer, je vous explique avec une démonstration, l’utilisation de chaque outil, à quoi sert une mirette ? Un ébauchoir ?

4 – Par où commencer votre sculpture ?

Ça y est vous êtes devant votre pain d’argile, vous avez votre trousse,

je vous recommande de ne pas être trop ambitieux, comme tout apprentissage, il vaut mieux commencer par des petits pas avec une oeuvre accessible à votre niveau, choisissez un modèle simple, comme un animal, un chat par exemple puis au fil de vos expérimentations vous prendrez des modèles plus complexes.

Pour commencer votre sculpture vous devez la visualiser avec des formes simples, ronds, triangles, carrés…modelez cette forme et poursuivez au fur et à mesure avec les détails.

Voici un petit dragon que vous pouvez retrouver en tutoriel sur ma chaîne youtube, vous pouvez remarquer que je commence avec une forme de cône

Je compare souvent, le modelage au réglage d’une photo, floue au début avec les formes géométriques de bases puis de plus en plus nette avec les détails.

4 – Le modelage, une étape importante

ous allez procéder au modelage avec des gestes répétés et des petits ajouts de terre, petit à petit, vous vous approchez de la forme définitive.

Retenez que les petits détails se sculptent mieux avec une argile un peu « rassie ».

Un petit truc d’atelier ; au fil du temps votre cerveau s’habitue et ne voit plus les défauts, pour palier à cela, mettez votre œuvre devant un miroir, vous verrez tout de suite ce qui ne va pas.

5 – Un peu de technique, le vidage

Si vous avez choisi une argile à cuire, vous devez vider votre pièce, car l’air se dilate à la cuisson haute température (980°) et il doit circuler de façon homogène. N’oubliez jamais de laisser une petite ouverture afin qu’il s’échappe sinon c’est l’explosion.

Si vous prenez une argile sans cuisson, évidez quand même un peu les parties les plus grandes, vous aurez moins de problèmes au séchage, en plus vous pourrez récupérer un peu de terre pour faire une autre œuvre.

6 – Les finitions, elles peuvent tout changer

Elles sont différentes suivant l’état de séchage, quand l’argile est encore humide, vous pouvez passer un pinceau ou une éponge mouillée pour lisser l’ensemble.

Servez-vous de vos petits outils pour corriger une courbe, creuser un drapé, n’oubliez jamais que vous verrez votre oeuvre de loin, donc augmentez les creux et les volumes afin de donner du relief, ce qui vous semble profond à 20 cm ne l’est plus à 2 mètres.

Une fois que votre terre est bien sèche, vous pouvez la poncer tout en douceur, à ce stade elle est extrêmement fragile, prenez, soit une éponge qui gratte, soit un papier de verre fin et enfilez vos mains de dentelle.

7 – Sublimer vos sculptures, les patines à la cire

Une fois que votre sculpture est terminée, votre argile est brute pour la sublimer et la mettre en valeur, il faut la patiner, c’est-à-dire l’habiller d’une couche de cire et de pigments.

Si vous tenez compte de tout ce dont je parle dans cet article, votre apprentissage va se passer en douceur, vous n’aurez plus qu’à laisser parler votre imaginaire et vous faire plaisir les mains dans la terre.

Pour apprendre plus vite, je vous offre mon e-book « Réussir ma première sculpture facilement » vous y trouverez mes meilleurs conseils pour réussir les œuvres dont vous rêvez.

Sa page Facebook 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *