Le choc des Géants

« Le choc des Géants » à Paris entre Gérard Garouste, qui expose à la Galerie Daniel Templon dans le 3ième et Bernard Frize qui présente ses toiles à la Galerie Perrotin à coté du magasin Rougier et Plé dans le 3ème arrondissement, boulevard des filles du Calvaire.

Formidable coloriste, les toiles figuratives souvent délirantes où les corps sont déformés à la Bacon ou flottent à la Chagall, Garouste nous oblige à rechercher ce qui se cache derrière ses tableaux. Avec un peu de folie parfois, nous retrouvons les fables de La Fontaine ou des références bibliques. Chez Rougier et Plé, nous aimons Garouste car il a été le président du jury du prix Canson il y a quelques années et il a déclaré : « Tout bien réfléchi, parce qu’elle est hors mode, la peinture a l’avenir devant elle …. » . A suivre donc.

L'amazone verte , 2013 Huile sur toile 100 x 81 cm 39 3/8 x 31 7/8 in.
L’amazone verte , 2013
Huile sur toile
100 x 81 cm
39 3/8 x 31 7/8 in.

Avec Bernard Frize, nous sommes dans l ‘abstraction suivant un processus définie mêlant l’eau, les pigments, la pesanteur, les effets du séchage …..

Bernard Frize nous dit «  Et si vous vous demandez pourquoi ceux qui ne sont pas artistes peuvent s’intéresser à la peinture, je suppose que la réponse est qu’ils partagent probablement ces interrogations dans leur vie et peuvent projeter sur les peintures certaines réponses à leur quêtes », Le tableau comme objet de transfert, l’œuvre d’art donnant forme au chaos. Garouste appréciera.

Dries Van Noten – Inspirations, Musée des Arts Décoratifs, Paris (FR) (01.03 – 31-08)

 

Paul pour Rougier et Plé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *