Comment faire un book efficace ?

Que vous soyez graphiste, photographe, architecte ou illustrateur, artiste confirmé ou étudiant en école d’art, le book est votre carte d’identité créative. Il permet de présenter votre travail en quelques images, c’est pourquoi il est important qu’il soit réussi !

P_510268_P_1_ZOOM

Qu’est-ce qu’un portfolio ?

« Pour faire simple, un portefolio est un objet, physique ou numérique, servant à présenter des travaux. On parle aussi de book. Suivant l’expérience d’un graphiste ou d’un illustrateur, ce portefolio peut prendre différentes formes. Il existe néanmoins une constante: étant donné que les attentes des professeurs et celles des employeurs ne sont pas les mêmes, la taille, le contenu et le format d’un portfolio vont probablement subir d’importants changements lorsque l’étudiant cèdera la place au professionnel. »

Pour l’étudiant en école d’art, le portfolio doit présenter au jury la diversité de ses travaux et refléter sa capacité à conceptualiser sa pensée.

Pour un professionnel, le book doit présenter les aptitudes du candidat et refléter sa personnalité.

Comment créer un bon portfolio ?

« Au risque d’énoncer une évidence, un bon portfolio – imprimé ou numérique -, c’est celui qui vous fait obtenir le travail ou la commande que vous souhaitez.

C’est le moyen par lequel les employeurs ou donneurs d’ouvrage potentiels prennent connaissance de votre travail. Il doit donc leur présenter vos compétences, sans les faire mourir d’ennui mais, sans non plus trop les bousculer. »

Pour sélectionner les ouvrages que vous mettrez dans votre book il est important de savoir être objectifs vis à vis de son propre travail. Il faut faire attention à ne pas mettre des ouvrages de qualité inégale. Vous devez mettre dans votre portfolio des exemples imprimés ou numériques de vos projets les plus réussis. Privilégiez la qualité à la quantité.

Choisissez des travaux qui reflètent réellement vos domaines de compétence. Oubliez donc les expérimentations ou les projets qui ne vous ont pas spécialement intéressés.

Soyez original !

Tant dans la forme que dans le contenu, votre portfolio doit attirer l’attention du jury ou du recruteur.

Pour cela, vous pouvez créer un support totalement personnel ou, si vous le préférez, utiliser un press-book. Dans ce second cas, vous pourrez jouez la carte de l’originalité en présentant des projets personnels. Des créations, en général, plus libres que celles faites dans le cadre du travail ou de l’école et qui, en plus, reflète votre personnalité.

P_211317_P_1_ZOOM

Attention : il faut que vous soyez capable d’expliquer au jury le cheminement de votre pensée, la construction de l’idée au moment où vous avez réalisé le projet.

Ne montrez que vos travaux finis, il n’est pas nécessaire de mettre votre maquette initiale, la version finale et le détail d’une illustration par exemple. Cela risque d’ennuyer votre lecteur. Vous pouvez néanmoins, à côté, présenter un carnet de croquis afin que l’examinateur puisse évaluer votre cheminement de pensée.

Si votre travail a été publié montrez-le !

Quelle forme pour mon portfolio ?

Si vous êtes graphiste pour le web, il va s’en dire qu’il vous sera demandé un portfolio en ligne, si possible sur un site personnel que vous aurez développé vous même. Attention cependant, mieux vaut un cms de qualité qu’un site personnel bas de gamme.

Si vous êtes photographes, vous aurez le choix entre le support papier et le numérique, dans ce cas, autant faire les deux !

Pour les artistes ou les graphistes print, il est vivement conseiller de présenter des travaux imprimés dans un portfolio propre.

Veillez à suivre une logique et veillez à ce que le jury puisse comprendre facilement la lecture de votre book.

Pour un résultat professionnel, mieux vaut utiliser un press-book, soit avec des collages soit avec des pochettes plastifiées. Cela vous évitera également d’égarer une feuille ou de vous tromper dans l’ordre de présentation.

Enfin, pour les architectes ou les artistes, il peut être intéressant de présenter vos travaux sur du carton mousse. Il en existe de différentes épaisseurs, tailles, couleurs, ce qui vous permettra de présenter de façon optimale chaque imprimé. Prévoyez un sac d’artiste pour leur transport afin de ne pas les abimer. En effet, présenter des travaux roulés ou des feuilles cornés donnerait une impression que le candidat manque de soin.

 

Voilà pour une réponse très succincte à la question « comment faire un book efficace? ».

Nous vous invitons vivement à lire des ouvrages sur le sujet et notamment, « Faire son book – 2ème édition de Fig Taylor » dont vous avez pu voir quelques extraits ci-dessus.

Et pour les étudiants en art, documentez vous quelques peu sur les attentes des écoles en lisant « 200 exercices pour intégrer une école d’art de Valérie Colston » ou encore, « Réussir son entrée en école d’art et de design de Vallin ».

P_477891_P_1_ZOOM P_500137_P_1_ZOOM

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez @rougierple