Le compresseur pour aérographe

La peinture avec aérographe est une technique mettant en œuvre un pistolet à peinture miniature associé à un compresseur à air comprimé. L’aérographe est utilisé dans la peinture artistique ou dans le modélisme.

L’intérêt de l’aérographe couplé à un compresseur est de projeter une grande variété de médium (huile, pigment, acrylique,…) sur un support (toile, bois, carton, papier,…) sans contact avec celui-ci. Le résultat obtenu est d’une grande uniformité sans faire apparaître les traces de pinceaux propres à une technique de peinture classique. De plus, l’aérographe permet d’obtenir une grande précision dans le détail avec le réglage de la projection du médium (cône large ou trait fin).

un compresseur pour un aérographe

Le compresseur à air comprimé est l’équipement permettant de vaporiser le médium.

En fonction de la distance de travail par rapport au support, on peut réaliser de minuscules détails ou alors couvrir des surfaces importantes. Une sélection de buses permet l’usage de tous les types de médium.

Le compresseur doit fournir une pression constante (souvent la pression maximum autorisée est de 2,8 bars). La dilution du médium doit permettre la bonne utilisation de l’aérographe associé à son compresseur. Le compresseur peut être réglé pendant son utilisation (manomètre avec indicateur de pression de l’air injecté) afin de moduler le débit d’air pour avoir la vaporisation souhaitée du médium.

Un compresseur pour aérographe adaptable à tous les types d’aérographe est décrit sur le site Rougier & Plé.

Ce compresseur pour aérographe, complété de tous les équipements nécessaires pour vous lancer dans cette technique de peinture, est également accessible via les liens Facebook et Twitter du site Rougier & Plé spécialisé dans les métiers dédiés aux arts.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez @rougierple