Photographies – Antoine Schneck – Du Burkina Faso à l’Ethiopie, et autres rencontres – Du 29 Mai au 4 Juillet 2015

Pour la troisième fois, la Galerie Berthet-Aittouarès présente l’exposition des œuvres du photographe français Antoine Schneck. Elle se tiendra du 29 mai jusqu’au 4 juillet 2015.

Au programme :
– Vernissage, en présence de l’artiste, le jeudi 28 mai à partir de 18h.
– Séance de dédicace du livre « Du masque à l’âme » avec Jérôme Clément et Pierre Wat, le dimanche 31 mai, à partir de 14h30.

 

affichage
http://www.galerie-ba.com/

 

Débutant avec des clichés en noir et blanc, il sera cameraman pour la télévision ou encore photographe pour des magazines, mais c’est lors d’un premier voyage en Afrique qu’Antoine Schneck va laisser son talent se dévoiler.

 

Antoine_Schneck
http://www.schneck.fr/

 

Qu’il réponde à une commande des Monuments nationaux – actuellement à l’Arc de Triomphe où il redonne vie aux soldats de la 1e guerre mondiale à travers les photographies de leurs uniformes [Soldats inconnus, Arc de Triomphe, jusqu’en 2018], à la basilique Saint-Denis où il saisit toute la beauté de ces gisants figés dans la pierre [Les Gisants, Basilique cathédrale de Saint-Denis, 2011] – qu’il accepte une commande muséale en détournant, avec humour, le thème de la galerie d’hommes illustres en galerie de chiens illustres [Leur chien, Musée de la chasse et de la Nature, 2010], ou bien qu’il parcourt le monde en quête de visages à photographier, pour Antoine Schneck il est toujours question «de peau, d’enveloppe». Là est son sujet. Et c’est avec une précision toute particulière qu’il nous en livre chaque détail.

La mise en scène est sobre, un fond noir lui suffit, c’est devenu sa signature artistique. Ce fond, c’est pour magnifier le sujet et l’affranchir de tout contexte susceptible de teinter la lecture du visage. La neutralité et la sobriété de ces portraits les rendent universels.

Aujourd’hui, il revient d’Ethiopie avec une nouvelle série de portraits. Si l’on retrouve ici ce qui fait déjà la qualité de son regard, une capacité rare à débusquer la vérité de l’homme, cette nouvelle série allie sur un mode nouveau, confrontation au monde et rencontre de l’art. Schneck est parti en Afrique à la recherche d’un homme. Il a rencontré des corps peints, des corps ornés, des visages sculptés, entre masques et tableaux. Cette surprise de la beauté, c’est cela que Schneck nous propose, tel un miroir où vient se perdre le spectateur.

Si vous êtes, vous aussi, passionnés par la photographie, retrouvez tous les produits spécialisés dans l’infographie et la photographie sur le site de Rougier & Plé.

Capture6
http://www.schneck.fr/fr/photos/serie/3701/ethiopie/slideshow/

Capture7
http://www.schneck.fr/fr/photos/serie/3701/ethiopie/slideshow/

Capture10
http://www.schneck.fr/fr/photos/serie/793/burkina-faso/slideshow/

Capture5
http://www.schneck.fr/fr/photos/serie/3701/ethiopie/slideshow/

Capture4
http://www.schneck.fr/fr/photos/serie/3701/ethiopie/slideshow/

 

Informations pratiques
Exposition du 29 mai au 4 juillet 2015
Galerie Berthet – Aittouarès
14 et 29, rue de Seine 75006 Paris
Tél. +33 (0)1 43 26 53 09
contact@galerie-ba.com

Accès Métro :   1 Louvre – Rivoli, 10 Mabillon, 4 et 10 Odéon, 1 et 7 Palais Royal – Musée du Louvre, 7 Pont Neuf

Ouvert du mardi au samedi de 11h à 13h et de 14h30 à 19h

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *