Bien choisir ses pinceaux

La réussite d’une peinture repose sur un peu créativité, un peu de maîtrise technique et beaucoup sur les outils que vous utilisez. Peu importe votre talent et votre support de travail, il ne faut pas laisser au hasard  le choix de vos pinceaux.

pinceaux_beaux_artsLa recette magique pour des œuvres de qualité ne s’est jamais cachée bien loin : pour un beau rendu, il faut s’armer du bon pinceau !  Chaque forme, chaque qualité de poil, chaque longueur de manche répond à des besoins bien spécifiques. Par exemple, vous n’utiliserez pas une brosse ronde pour un fond quand un spalter paraît plus approprié. Tout comme cette brosse ronde vous permettra de réaliser des détails plus facilement qu’un pinceau éventail. Le choix du pinceau est élémentaire dans le processus créatif mais ce n’est pas simple d’avoir la certitude d’avoir fait le bon. Voici une méthode pour vous y retrouver en quelques étapes simples et efficaces.

La technique : Quitte à répéter un peu les choses, on ne se sert pas des mêmes pinceaux pour toutes les techniques.

pinceaux_softacryl_871

Commençons par la peinture acrylique. Il faut opter pour des fibres synthétiques comme le nylon puis déterminer le degré de souplesse et de nervosité selon la consistance l’acrylique que vous allez travailler. Les fibres synthétiques sont douces, résistantes et polyvalentes. Vous pouvez aussi utiliser des pinceaux en soie de porc, notamment pour créer du relief sur l’acrylique avec un couteau. Les brosses en soie de porc s’utilisent avec des couleurs pures et épaisses, pour obtenir les traces grâce à leur rigidité. La peinture à l’huile laisse plus de liberté puisqu’elle s’adapte autant aux fibres synthétiques qu’aux poils naturels comme les poils de mangouste (le kévrin) ou d’oreilles de bœuf. Evitez simplement les matières trop délicates comme le petit gris qui est plutôt conçu pour peindre à l’aquarelle car il est doté d’une excellente capacité d’absorption. Les pinceaux en poils de martre comme les excellents Kolinsky ou en poils de putois feront aussi très bien l’affaire si vous êtes aquarellistes. Ces types de pinceaux ont des pointes fines et effilées. Assez fragiles, on les recommande uniquement pour les techniques fluides à base d’eau car ils ne résistent pas aux solvants.

L’application : Il faut ensuite préciser l’application, c’est-à-dire ce pour quoi vous allez utiliser votre pinceau. Comptez-vous réaliser un fond ou des tracés ?  Ou plutôt faire des aplats de couleurs, travailler des détails, des motifs ou encore jouer avec la matière et les effets ?

pinceaux_ronds_raphael

Pour réaliser des aplats et des fonds, il vous faut des pinceaux plats comme les les usés bombés qui peuvent également servir pour les modelages. Ceux aux manches longues fluidifieront vos gestes et vous donneront plus de recul par rapport à votre support. Les manches courts vous permettent d’appliquer une plus grande quantité de peinture sur une grande surface. Le poil doit être suffisamment dur, résistant sans être rêche, sinon bonjour les traces disgracieuses sur votre toile !  Pour les éléments graphiques tout en finesse, privilégiez des pinceaux ronds aux poils souples et un manche court pour une meilleure prise en main. C’est ensuite la longueur de la pointe qui déterminera l’aspect de votre trait. Pour les contours et les retouches, un pinceau rond avec une pointe courte sera plus efficace et une pointe longue pour les finitions et les lignes fines. Si vous souhaitez travailler vos couleurs en y ajoutant des effets (fondu, estompage, glacis, etc), misez sur une brosse éventail.

Vous avez  désormais toutes les cartes en main pour choisir le pinceau qu’il vous faut. Niveau budget, il y en a pour toutes les bourses mais il va de soi qu’un pinceau trop bas de gamme, ne satisfera pas toutes vos attentes. Si la qualité de la brosse n’est pas au rendez-vous, vous risquez d’être déçu du résultat alors veillez également à investir dans du matériel avec un bon rapport qualité/prix.

Articles recommandés

3 commentaire

  1. et aussi des peintures utilisées…non ?

  2. Spéciale dédicace à mon artiste favori.

  3. Sans conteste. Mais je n’en ai pas en stock. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez @rougierple